Archives mensuelles : juillet 2014

Magiciens de la terre, retour sur une exposition légendaire : quelques réflexions sur le titre d’une exposition commémorative.

Magiciens de la terre, retour sur une exposition légendaire : séance de l’Université d’été organisée par la Bibliothèque Kandinsky, en présence d’Elio Montanari ©Hervé Véronèse Centre Pompidou

Travailler sur l’histoire des expositions dans une institution dont le cœur d’activité consiste à en produire sans cesse de nouvelles est sans aucun doute une démarche intrigante. Travail sans fin qui suppose de se retourner sur les expositions passées, questionnant ainsi les pratiques curatoriales à l’œuvre, il est aussi pour l’archiviste une bonne occasion de revenir aux bases de sa pratique professionnelle. Ainsi se pencher sur une exposition passée en la qualifiant de « légendaire » a suscité quelques interrogations. En effet, alors que la légende constitue un « récit à caractère merveilleux où les faits historiques sont transformés par l’imagination populaire ou l’invention poétique »[i], l’impact mémoriel comme la matérialité des archives de l’exposition s’imposent à nous comme des faits réels, contribuant à construire autour de Magiciens de la terre (1989) un discours historique, contrepoint de la légende créée autour de cet évènement.

Sans doute l’invention poétique s’incarne-t-elle aux yeux du public d’aujourd’hui par l’œuvre imaginée par Sarkis à partir des photographies prises pendant l’exposition de 1989. Continuer la lecture de Magiciens de la terre, retour sur une exposition légendaire : quelques réflexions sur le titre d’une exposition commémorative. 

Stéphanie Rivoire

Conservatrice des Archives - Bibliothèque Kandinsky - MNAM/CCI Chargée de projet Catalogue raisonné des expositions au Centre Pompidou

More Posts

Follow Me:
Twitter

Une timeline pour l’histoire des expositions

Parler des expositions du Centre Pompidou nécessite de se plonger dans la richesse de ses archives, lieu de conservation de ressources documentaires précieuses pour la description des expositions.

Parmi les différents documents, les reportages photographiques portant sur la muséographie des manifestations temporaires occupent une place centrale, du fait de leur contenu important pour la compréhension et l’étude d’un événement passé : la scénographie, l’accrochage et la répartition des œuvres dans l’espace de l’exposition constituent des sujets d’analyse capitaux, permettant de comprendre les pratiques expographiques de l’institution. Les vues de salles deviennent ainsi les plus fidèles témoignages d’une exposition. La question de leur communication vers le grand public de manière synthétique et attractive devient une question fondamentale, dans l’optique d’augmenter la visibilité en ligne du projet du catalogue raisonné des expositions.

La nature même du projet de catalogue raisonné se prête à une visualisation en ordre chronologique de documents comme les vues de salles des expositions. Continuer la lecture de Une timeline pour l’histoire des expositions