Archives mensuelles : janvier 2013

Programme de la journée d’étude « Penser l’exposition, Points de vue pragmatique »

Journée d’étude pluridisciplinaire
Université Paul Valéry – Montpellier 3

Vendredi 15 février 2013

De sa production à sa réception, en passant par sa mise en espace, toute exposition nécessite l’intervention de plusieurs professionnels du monde de l’art (artistes, commissaires, conservateurs, collectionneurs, architectes, scénographes, critiques, historiens de l’art). Toutefois, ces derniers ont rarement l’occasion d’échanger sur leurs exigences spécifiques. Car il est indéniable qu’en fonction de son champ de spécialité, chacun pose un regard très différent sur les expositions. Une telle journée d’étude vise donc a croiser les regards, pour un enrichissement professionnel réciproque. Il s’agira de mettre en valeur la large gamme de critères d’évaluation à laquelle est soumise toute exposition, selon les professionnels qui l’envisagent. Continuer la lecture de Programme de la journée d’étude « Penser l’exposition, Points de vue pragmatique » 

Programme du colloque « Techniques de transmission : l’Autre au cœur des politiques patrimoniales »

Techniques de transmission : l’« Autre » au cœur des politiques patrimoniales

24-25 janvier 2013
Aux Archives Nationales – Hôtel de Soubise, Salle d’Albâtre (Accès par le 11 rue des Quatre-Fils, Paris 3e)

Colloque organisé avec le soutien de l’Université Paris 8 Saint-Denis, du LABEX H2H et des Archives Nationales.

 Depuis les années quatre-vingt-dix les musées font écho aux problématiques générées par les cultural studies et les postcolonial studies non seulement dans les sciences humaines mais dans les mouvements politiques, activistes et artistiques contemporains. Ils le font notamment sur le terrain de l’exposition, et de l’exposition « muséale », devenues depuis les années soixante-dix des « médiums » artistiques à part entière. Les musées répondent ainsi à deux phénomènes distincts et complémentaires : d’une part, l’ interrogation des artistes sur l’art comme objet de collections publiques et par conséquent comme objet patrimonial ; et, d’autre part, le développement de nouvelles formes de recherches historiques à partir de fonds et d’ archives à la fois existants et manquants. Ainsi, les musées, accusés d’être complices de l’hégémonie occidentale ébranlée par le contexte politique des Indépendances coloniales, ont ouvert leurs portes à ces « Autres » jusqu’alors circonscrits par des représentations abstraites. Continuer la lecture de Programme du colloque « Techniques de transmission : l’Autre au cœur des politiques patrimoniales »