Archives du mot-clé exposition itinérante

Exposition itinérante “Michael Snow”

Michael Snow a fait sa première exposition en France en novembre 1977, à l’Ecole des Beaux-arts de Lyon, cela dans le cadre d’une exposition itinérante en Europe. L’étape qui nous intéresse particulièrement était celle du 13 décembre 1978 au 29 janvier 1979 au Musée National d’Art Moderne Pompidou, organisée en collaboration avec la Galerie Nationale du Canada (elle fut la première exposition solo consacrée à un artiste canadien). Michael Snow exerce sa pratique à travers différents arts comme la musique (pianiste et trompettiste jazz), la peinture, la sculpture ou encore la photographie et l’art cinématographique. Il laisse son empreinte par le caractère multidisciplinaire et expérimental de son œuvre.

L’exposition est partie de France pour arriver en Allemagne, et l’itinérance s’est découpée ainsi en dix étapes (dont six en France).

Continuer la lecture de Exposition itinérante “Michael Snow” 

Africa Remix, l’art contemporain d’un continent

Par Maeva Oussou-Essui

Vue de l’exposition Africa Remix. Identification des oeuvres : El Anatsui – Sasa Gonçalo Matunda- Eiffel Tower Sunday Jack Akpan- Chef de la police Antonio Olé – Townshipwall N°10 Yto Barrada – Grand Royal Turismo Moeshekwa Langa – Collapsing Guides. Photographie de Jean-Claude Planchet. Fonds muséographie des expositions temporaires, Bibliothèque Kandinsky, MNAM-CCI / Centre Pompidou.

Les années 1980 marquent un tournant sur le regard posé sur la création artistique non occidentale et notamment la création africaine contemporaine. A la suite de Magiciens de la terre, on voit se développer une série de manifestations ayant comme objectif de présenter une vision globale de l’art. La Biennale de Venise 1993, dont le commissaire général était Achille Bonita Oliva, défendait l’idée d’une culture sans frontières. En 1993, elle présenta une exposition intitulée Fusion : West African artist at The Venice Biennale, organisée par Susan Vogel et d’abord présentée à New-York au Museum for African Art. A Londres a eu lieu en 1995  Africa 95 la manifestation se présentait sous la forme d’un festival consacré aux arts de l’Afrique dans le domaine des arts plastiques, du théâtre et de la musique. Au cours des années 2000, des commissaires vont présenter dans ces manifestations internationales des expositions qui remettent en cause les notions de frontières.   Authentic/Ex-Centric organisé par Salah Hassan et Olu Oguibe à la Biennale de Venise en 2001, et Fault Lines, contemporary African Art and the Shifting Landscapes organisée par Gilane Tawadros en 2003, sont représentatives de ce nouveau modèle d’expositions. Piloté par Okwui Enwezor, la seconde édition de la Biennale de Johannesburg interrogeait la place des périphériques de création au sein d’une géographie mondiale de l’art. C’est dans la ligné de ses expositions que le Centre Pompidou présente en 2005 : Africa Remix, l’art d’un continent. Continuer la lecture de Africa Remix, l’art contemporain d’un continent 

Maeva

Actuellement étudiante en Master 2 Art contemporain et nouveaux médias à l'université Paris VIII Vincennes Saint-Denis.

More Posts