Archives du mot-clé Carlo Scarpa

Carlo Scarpa et ses amis : l’art d’exoposer.

Samedi 24 janvier, de 11h à 18h à l’INHA

CARLO SCARPA & SES AMIS : L’ART D’EXPOSER

scarpa
L’œuvre de Carlo Scarpa, mort en 1978, domine la production architecturale de ce siècle en Italie et au-delà. Elle est une source d’inspiration pour nombre d’artistes, d’architectes, de designers contemporains.
Architecte, auteur d’édifices aujourd’hui mythiques comme la Tombe Brion, designer réputé, il fut aussi un maître dans l’art d’exposer. Qu’il s’agisse de galeries, de « displays » temporaires ou de musées, Scarpa est le plus éclatant parmi ces architectes italiens qui, au XXe siècle, ont révolutionné l’espace et les dispositifs d’exposition. Les espaces qu’il conçut pour l’exposition Mondrian de 1952 ou pour la Biennale de Venise dont il fut, jusqu’en 1972, l’architecte, démontraient son exceptionnelle intelligence de l’art, de sa jouissance et de sa mise en scène. Aujourd’hui le musée de l’Accademia à Venise, la Gypsothèque de Canova à Possagno, le musée Castelvecchio à Vérone ou le palais  Abatellis à Palerme, témoignent de son génie.
La collection « Lectures Maison Rouge » et les éditions JRP Ringier proposent Carlo Scarpa : L’art d’exposer, un livre –dossier qui regroupe, avec les textes de Scarpa qui constituent son « art de l’exposition », les dessins et les photographies de son œuvre muséographique, et le commentaire éclairé de Philippe Duboy, professeur d’histoire de l’architecture et de l’urbanisme à Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris -La
Villette, assistant de Scarpa à l’occasion du concours pour le Musée Picasso à Paris et spécialiste de son œuvre. Il présente aussi un choix de textes des contemporains de Scarpa : artistes, conservateurs, historiens de l’art
.Le 24 janvier 2015 une journée d’études internationale rassemblera, à l’Institut national d’Histoire de l’Art, à Paris, à l’invitation de la Maison Rouge et du séminaire international Something you Should Know (EHESS), les Amis de Carlo Scarpa.
Avec ceux qui l’ont connu et ont commenté son œuvre (Marisa Dalai Emiliani, Lucianna Miotto, Philippe Duboy), des artistes de toutes nationalités pour qui l’œuvre de Scarpa est une source de réflexion et d’inspiration : Dominique Gonzalez-Foerster, Dahn Vo, Josiah McElheny, Pierre Leguillon, Koenraad Dedobbeleer, mais aussi des historiens de l’art (Johanne Lamoureux, Lorenzo Benedetti ) et des architectes  (Adrien Gardère, Antoine Stinco, Bernard et Clothilde Barto). La projection de documents filmés ponctuera cette
journée. Le programme sera précisé dans les jours qui viennent.

Stéphanie Rivoire

Conservatrice des Archives - Bibliothèque Kandinsky - MNAM/CCI Chargée de projet Catalogue raisonné des expositions au Centre Pompidou

More Posts

Follow Me:
Twitter