Le catalogue raisonné des expositions

Le projet :

Le Centre Pompidou prend en compte l’exposition comme objet culturel en soi, un objet dont on peut, par divers moyens, tracer l’histoire. Or, comment dresse-t-on, à posteriori, l’histoire d’une exposition ? Quelle devrait être la méthodologie adoptée? En d’autres mots : si l’objet muséal nécessite d’être documenté, comment peut-on rendre compte du travail du musée dans sa forme la plus visible, à savoir l’exposition ? Le catalogue raisonné des expositions du Centre Pompidou servira tant d’outil de base pour les chercheurs que de modèle prescriptif pour une normalisation du processus d’archivage.

Le wiki :  http://catalogueexpositions.centrepompidou.fr

L’équipe :

  • Stéphanie Rivoire :  responsable du secteur Archives et documentation, Bibliothèque Kandinsky, MNAM-CCI. Chef de projet du catalogue raisonné des expositions.
  • Karine Bomel : archiviste en charge des reportages photographiques sur les expositions, Bibliothèque Kandinsky, MNAM-CCI
  • Jean-Philippe Bonilli :  archiviste, responsable du pôle Archives , Centre Pompidou.
  • Sonia Descamps :  archiviste en charge de l’administration des base de données et de la normalisation, Bibliothèque Kandinsky, MNAM-CCI.
  • Rémi Parcollet : postdoctorant, Labex CAP : Université de Paris 1, Hicsa /chercheur associé à la Bibliothèque Kandinsky.

 

Les boursiers « Histoire des expositions » du Centre Pompidou :

  • Enrico Camporesi : Doctorant, Université Paris 3 / Univ. de Bologne, bourse 2014.
  • Angelica Gonzalez : Doctorante, Université Paris 8, bourse 2013
  • Samirah Kaveh : Doctorante, Université de Montpellier, bourse 2012.
  • Léa-Catherine Szcacka :  Post-doctorante, Université Paris 1, bourse 2011.

 

Les contributeurs et les stagiaires en 2015 :

  • Cristina Blanco : Etudiante en Master 1 Médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’université de Nanterre. Elle a travaillé sur l’exposition Art d’Amérique Latine 1911-1968 de 1992.
  • Stéphanie Carwin : Doctorante – Paris 8. Son sujet de thèse est « Les pratiques curatoriales contemporaines et la question de la temporalité ». Elle a travaillé sur l’exposition Le Temps, vite.
  •  Lorena Garcia Cely : Doctorante en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, à l’Université de Paris 8, avec un travail de thèse intitulé « La création au cours des années soixante : l’émergence de l’art contemporain ». Elle a traité les expositions Hamish Fulton et Walter de Maria.
  • Jeanne Lamarquette : Etudiante en Master 2 Documents électroniques et flux d’informations à l’Université Paris Ouest Nanterre. Elle a accompagné les contributeurs, travaillé sur la saisie a posteriori des données sur le wiki du catalogue raisonné des expositions, et sur l’amélioration du formulaire de saisie et sur l’intégration des images.
  • Cécile Lenoir : Etudiante en Master 1 Médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’université de Nanterre. Elle a travaillé sur l’exposition rétrospective Fernand Léger (1881-1955) de 1997.
  • Ryutaro Nambu : Etudiant en Master 1 Médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’université de Nanterre. Son thème de recherche est la médiation culturelle franco-japonaise. Il a travaillé sur l’exposition Design Japonais 1950-1995 de 1996.
  • Sophie Ratajczak : Etudiante en Master 1 Médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’université de Nanterre. Elle a travaillé sur l’exposition Erik Dietman : Sans titre, Pas un mot, Silence, et les expositions Mona Hatoum de 1994 et celle de 2015.
  • Sophie Rusniok : Etudiante en Master 2 Médiation : Art et Publics, à l’Université Paris VIII Vincennes/Saint-Denis. Elle a traité les expositions L’Imagerie politique et Portrait de Michel Foucault en philosophe.
  • Ekaterina Shcherbakova

 

Les contributeurs et les stagiaires en 2014 :

  • Priscilla Achcar : Architecte d’intérieur, brésilienne. Etudiante en Master 2 Médiation Art et Public à L’Université Paris 8. Elle travaille sur les modes de participation du public dans les musées : « L’intégrations des dispositifs participatifs comme une nouvelle expérience muséologique ». Elle a travaillé sur l’exposition Les Années 50  (1988).
  • Silvia Cammarata
  • Sophie Chabrol
  • Marta Francia : Etudiante en master 1 Médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’Université Paris 8. De juin à septembre 2014, stagiaire dans le cadre du projet du Catalogue raisonné des expositions du Centre Pompidou à la Bibliothèque Kandinsky. A travaillé sur l’exposition  Marina Abramovic/Ulay  (1990).
  • Irena Guimbretiere
  • Clémentine de La Reberdière
  • Milena Paez :Doctorante à l’université Paris 8 (EDESTA), son projet de thèse porte sur les [Remakes et reconstitutions d’expositions], leur rapport à l’historicité des institutions qui les ont vu naître et les conséquences de leur transposition sémantique, géographique, culturelle et sociale. Formée en histoire de l’art, en muséologie et en esthétique (École du Louvre, Université Paris 1) son parcours l’a menée à s’interroger sur des recherches croisant histoire des collections, des expositions et histoire culturelle et sociale des muséesElle a travaillé sur l’exposition Malevich (1978).
  • Auriane Pichon
  • Marta Pushevska
  • Nikoleta Tsagkari
  • Li Wei Xu

 

Les contributeurs et stagiaires Labex en 2013 :

  • Pamela Bianchi : Doctorante, Université Paris VIII Saint-Denis. Expositions traitées : Manifeste, Vides. Elle a également contribué à la correction et la normalisation de la liste exhaustive des expositions en vue de l’élaboration du catalogue raisonné des expositions.
  • Izabella Cackowska : Etudiante en Master 2 Art contemporain et nouveaux médias et stagiaire Labex H2H Paris 8.
  • Marine Cavanna : Etudiante en Master 1.
  • Chiaying Lin : Etudiante en Master 2 Art contemporain et nouveaux médias et stagiaire Labex H2H Paris 8.
  • Chloé Goualch : Etudiante en Master 2 pro édiation culturelle, patrimoine et numérique.  Mission de stage : numérisation des archives de l’exposition Magiciens de la Terre en préparation des événements relatifs à la commémoration des 25 ans de l’exposition.
  • Audrey Huard : Etudiante en Master 1.
  • Clémence Imbert : Doctorante, Université Paris VIII Saint-Denis.
  • Jee-Yoong Kim : Etudiante en Master 2 Art contemporain et nouveaux médias et stagiaire Labex H2H Paris 8.
  • Marie Knidler : Etudiante en Master 1.
  • Aurélie Massie : Etudiante, Master 2 pro Médiation culturelle, patrimoine et numérique. Université Paris 10. Stagiaire Labex de mars à juillet 2013 sur le catalogue raisonné des expositions du Centre Pompidou et la numérisation associée : cas des expositions de Jean Dethier. Expositions traitées : Architectures marginales aux Etats-Unis, Le Temps des gares, Des architectures de terre, Images et imaginaires d’architecture, Châteaux-Bordeaux, La ville : art et architecture en Europe, Living bridges.
  • Maeva Oussou-Essui : Etudiante en Master 2 Art contemporain et nouveaux médias et stagiaire Labex H2H Paris 8. Ses recherches ont porté sur l’exposition Africa Remix.
  • Kevin Piyasena : Etudiant en Master 1.
  • Elene Zedginidze : Doctorante.

les contributeurs et stagiaires Labex 2012 :

  • Benjamin Barbier : Doctorant, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. A terminé en juin 2012 un Master d’Histoire de l’art mention Patrimoine, Muséologie et Numérique à l’Université Paris Ouest au cours duquel il s’est intéressé à la question de la médiation par le jeu et à celle du musée virtuel. Il travaille actuellement sur les processus de patrimonialisation du jeu vidéo. Dans le cadre de ce projet, ses recherches ont porté sur l’exposition Magiciens de la terre de 1989.
  • Florian Cali : Etudiant, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense. En Master d’Histoire de l’Art mention Médiation culturelle, patrimoine et numérique. Dans ce cadre, il a débuté un travail de recherche concernant l’art numérique exposé dans les lieux publics. Il poursuivra cette recherche en poursuivant ses études dans cette formation cohabilitée entre les Universités Paris X et Paris VIII.
  • Ilenia Cavallo : Etudiante. Réalise ses recherches vers un nouveau sujet : le remake d’exposition en le comparant avec des théories de traduction et de réception. Elle developpe aussi la pratique du commissariat d’exposition, ayant déjà réalisé plusieurs dont  une avec le Frac/ Plateau Île-de-France.
  • Julie Gaillard : Etudiante, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense.  Après un Master 1 recherche en art médiéval à l’Université François Rabelais de Tours elle a poursuivi ses études en 2011 en obtenant un Diplôme universitaire de préparation aux métiers territoriaux de la culture et du patrimoine. Elle prépare actuellement les concours de la Fonction publique dans la catégorie musée.
  • Angelica Gonzalez : Etudiante, Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis. Après un Master de philosophie en Colombie et un Master d’Esthétique à l’université Paris 1 Sorbonne elle prépare actuellement un Master professionnel Médiation, Art et Public. Ses recherches portent sur les pratiques curatoriales et les archives de commissaires.
  • Julien Hector : Etudiant en Master 2 Histoire de l’art mention médiation culturelle, patrimoine et numérique à l’université Paris Ouest Nanterre La Defense.  Son sujet de mémoire de Master 1 portait sur les applications smartphones comme outils de médiation dans les musées. Il continue à s’intéresser au développement des outils numériques d’aide à la visite sur support mobile.
  • Camila Michelini : Etudiante, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (Master 1  en Médiation : arts et public). Son sujet de recherche était la médiation pour les aveugles au Petit Palais et au Centre Pompidou. Pour l’année 2012-2013 elle a le projet de travailler sur les expositions « mixtes », c’est-à-dire, les expositions conçues tant pour les voyants que pour les non/malvoyants.
  • Loan N’Guyen : Etudiante, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. En Master 2 professionnel Médiation Art et Publics à l’université de Paris VIII. Le sujet de son mémoire de Master 1 était « L’événement au musée d’art moderne et contemporain ». Cette année son étude porte sur l’analyse d’un événement « Le Nouveau festival du Centre Pompidou ». Ce sujet a été déterminé après un stage en tant que responsable de l’équipe de médiation au Nouveau festival de la deuxième édition.
  • Juliette O’Leary : Etudiante, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis. Oriente ses recherches autour des modalités de présentation de la performance dans l’espace d’exposition. Elle développe une pratique de commissaire d’exposition depuis le début du Master de médiation en art contemporain qu’elle termine à l’Université Paris 8 en 2012. Elle a déjà réalisé plusieurs projets en région parisienne, dont une exposition en partenariat avec le Frac Île-de-France.
  • Hye-Yeon Park : Etudiante, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense. Master 1 d’Histoire de l’Art mention Médiation culturelle, patrimoine et numérique. S’intéresse à l’étude du musée dans la perspective environnementale. A produit un mémoire intitulé « le Musée du Quai Branly vers le développement durable « . Ce sujet englobe non seulement les aspects des moyens techniques dans les musées mais aussi les aspects culturels ; cela permet de réfléchir à de nouvelles formes de médiation culturelle. A l’intention d’approfondir ce sujet et d’étudier le rapport entre le musée et le développement durable, en se focalisant sur la conception des expositions dans les musées d’art.
  • Laëtitia Tirano : Etudiante, Université Paris Ouest Nanterre-La Défense. Master2  d’Histoire de l’Art mention Médiation culturelle, patrimoine et numérique . Son sujet de mémoire porte sur la valorisation numérique des restaurations du Salon Louis XV : « Dispositifs numériques permettant de donner à comprendre les restaurations et leur histoire : Cas du Salon Louis XV du Cabinet de Médailles de la Bibliothèque nationale de France  » (titre et sujet en cours de réécriture).

Une réflexion au sujet de « Le catalogue raisonné des expositions »

  1. Pitié pour une pauvre américaine! Est-ce possible que quelqu’un me donne un lien pour la liste des expositions au Centre Pompidou en automne 1989, surtout aux mois de octobre et novembre? Je suis en train de faire un livre, et je n’ai absolument pas réussi à trouver ce renseignement sur le Web. Mille merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *