Une timeline pour l’histoire des expositions

Parler des expositions du Centre Pompidou nécessite de se plonger dans la richesse de ses archives, lieu de conservation de ressources documentaires précieuses pour la description des expositions.

Parmi les différents documents, les reportages photographiques portant sur la muséographie des manifestations temporaires occupent une place centrale, du fait de leur contenu important pour la compréhension et l’étude d’un événement passé : la scénographie, l’accrochage et la répartition des œuvres dans l’espace de l’exposition constituent des sujets d’analyse capitaux, permettant de comprendre les pratiques expographiques de l’institution. Les vues de salles deviennent ainsi les plus fidèles témoignages d’une exposition. La question de leur communication vers le grand public de manière synthétique et attractive devient une question fondamentale, dans l’optique d’augmenter la visibilité en ligne du projet du catalogue raisonné des expositions.

La nature même du projet de catalogue raisonné se prête à une visualisation en ordre chronologique de documents comme les vues de salles des expositions. Si l’on réfléchissait à un dispositif permettant une visualisation animée tout en respectant l’ordre chronologique des expositions, le modèle de la frise chronologique semble le plus pertinent.

Une ligne de temps permet de percevoir à la fois l’évolution des manifestations temporaires du Centre Pompidou et l’histoire institutionnelle, car les expositions, malgré leur caractère éphémère, constituent des partis-pris politiques et idéologiques et véhiculent des valeurs institutionnelles incontestables. Le module de la frise chronologique, communément appelé timeline, semble adapté au projet, car il le dote d’un module de visualisation de contenus variés mais placés sur un même plan, offrant un éventail d’images et d’informations afférents à l’histoire des expositions, tout en proposant une lecture chronologique qui facilite l’appropriation des contenus par le lecteur.

Ordonner chronologiquement des événements sur une ligne de temps est une pratique ancienne. Ce qui rend aujourd’hui sa version virtuelle attractive est la possibilité de l’interactivité. Une frise qui déploie des contenus supplémentaires, est liée à d’autres interfaces, associe de nombreuses ressources, tout en fournissant un modèle chronologique qui donne une clarté à la lecture de l’ensemble des informations, est une proposition fournie par de nombreuses institutions. Nous pouvons citer à titre d’exemple le Heilbrunn Timeline of Art History proposé par le Metropolitan Museum of Art de New York, ainsi que les frises interactives mettant en valeur les archives de la British Library, présentant en arborescence des ressources variées. Parmi les institutions françaises, l’Institut National de l’Audiovisuel est pionnier dans la production de frises chronologiques et thématiques, fondées sur l’interactivité. Par ailleurs, le nouveau site du musée de Cluny opte également pour une timeline interactive afin de présenter des œuvres de ses collections de manière attractive. Autre cas, le musée des Arts Décoratifs de Paris propose une frise chronologique portant sur l’histoire du costume valorisant les collections institutionnelles.

Ainsi, l’idée de proposer une frise chronologique pour l’histoire des expositions du Centre Pompidou a été étudiée, en réalisant une expérience technique avec le service Dipity, permettant la création de timelines interactifs en ligne.

La frise est fondée sur des vues de salles de différentes expositions, de 1979 à 2008. Pour chaque manifestation, une fenêtre s’affiche lorsque l’on clique dessus, afin de proposer un court texte de présentation et des hyperliens vers des ressources supplémentaires sur le Centre Pompidou virtuel. L’exemple proposé ci-dessus est construit à partir d’un nombre limité de documents d’archives. L’enrichissement de cette timeline pourrait offrir une proposition de lecture animée et intuitive de l’histoire des expositions de l’institution. Il ne reste au lecteur qu’à commencer à naviguer dans les contenus du dispositif, pour découvrir la diversité et la richesse des archives des expositions du Centre Pompidou.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *